Accueil
Revue de presse
Nos actions
Dons
Liens
Qui sommes-nous
Accueil Revue de presse Nos actions Dons Liens Qui sommes-nous
Livre d'or
À propos
Plan du site
Dossier « Dites m'en plus »
« Dites m'en plus »
1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 Livre d'or 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 À propos 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 Plan du site 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 Lettre d'information - Newsletter 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220 « Dites m'en plus » 1344508232,220,220;1362504895img6252,220,220;1520418326_B97456785Z.1_20130513184102_000_GG5PG3L9.1-01,220,220;2013-03-03-15.44.331,220,220;2013-03-30-19.13.191,220,220;20130511-225829,220,220;20130511-225839_h481708,220,220;2824130191_5274693483,220,220;2824966276_fb1512d515,220,220;2824967122_36bfb5270a,220,220;2824967488_31c0d13917,220,219;4photo-2-avril-2013-8-,220,220;78680571,220,220;8588002543_da681edba0,220,220;891333title,220,220;984515_22830693_460x306,220,217;AED_NIGERIA_BAUCHI_Sept12,183,220;Bauchi_Suicide_Bombing_Harvest_Field_church_-_Web,220,219;Benetton_Unhate_POPE_AL_TAY,220,194;Bishop_Umar_Mulinde_after_acid_attack_12-24-11_-_WEB,220,215;Blasphemes_a_Neufchatel,220,185;CHN4915_fire,200,200;Caen-CNT,220,220;Carthage_TaroopEtGlabel2_Light1-300x222,220,220;Cheikh-Abdul-Aziz-bin-Abdullah,220,220;Cimetiere_Royan,220,220;Croix_incendiee_en_Slovenie,220,220;Crucifix-peinturlure-en-rouge.png,220,220;DSCN3877_copy,220,220;DSCN3878_copy,220,220;DSCN3879_copy,220,220;DSCN3887_copy,220,220;DSCN3910_copy,220,220;DSCN3926_copy,220,220;DSCN4016_copy,220,220;DSCN4025_copy,220,220;DSCN4052_copy,220,220;DSCN4066_copy,220,220;DSCN4090_copy,220,220;DSCN4092_copy,220,220;DSC_2085-630x0,220,220;Eglise_Cruseille_Haute-Savoie-photo-dl-maurice-sublet,220,220;Eglise_Nigeria,220,220;Eglise_de_Langrune_sur_mer,220,220;Eglise_suisse_-_Indignation_chable2,220,220;Eglise_suisse_1,220,220;EglisedeDeirEzzor,220,220;FOTO1_2_Sud_Soudan,220,220;Hall_in_compound_used_by_Bible_school_students_and_Ethiopian_church_for_worship_-_WEB,220,220;Hindu-Extremist,220,220;HindutvaActivist-237x300,220,220;IMG_20130303_123903,220,220;IMG_20130303_123933,220,220;IMG_20130303_123943,220,220;IMG_20130303_123954,220,220;IMG_20130303_124117,220,220;IMG_20130303_124926,220,220;IMG_20130303_125049,220,220;IMG_20130303_125115,220,220;IMG_20130303_125421,220,220;IMG_20130303_125435,220,220;INDONESIA_F_0321_-_The_absence_of_IMB_behind_KHBP_church_demolition_in_Setu_of_Bekasi_Regency,220,220;Indignes_de_Rome_-_Arcticle_christianophobie,220,220;Iran_eglise_destruction_2,220,220;Iran_eglise_destruction_9,220,220;L-avenir-de-l-eglise-Saint-Jacques-decide-ce-soir_reference,220,220;LiveLeak-dot-com-eb23ceb52429-965427_493756267362880_1953364231_o,220,220;Marc-Aillet-2,220,220;Mardan-Church-burning,220,220;PAKISTAN-LAHORE-1,220,220;PAKISTAN-LAHORE-3,220,220;PAKISTAN-LAHORE-5,220,220;PAKISTAN_F_0309_-_Blasfemia,220,220;Panneau_affichage_Lyon,220,220;Pyrenee-Orientales,220,220;RUSSIA_f_0917_-_croci,220,220;Rajani_Majhi_was_burnt_alive,220,220;Reuters-Libya-damaged-Egyptian-Coptic-church-photog-Stringer,220,220;Roquette_Alep,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_1,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_2,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_3,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_4,220,220;SIRIA_-_Monastero_S_Elia_5,220,220;ST-MICHEL-BORDEAUX,220,220;SUD-OUEST-2013-04-22,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.19-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.25-PM,220,220;Screen-shot-2011-08-19-at-1.18.35-PM,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_1,220,220;St_Pierre_en_Galliocante_Jerusalem_2,220,220;Tags-St-Eloi-Bordeaux,220,220;Tatouages-coptes1,220,220;Une-profanation-qui-irrite-la-communaute-chretienne_image_article_large,220,220;Valence-illusr-tr-2,220,220;Vam,220,220;Victims_of_Bauchi_Suicide_Blast_-_Web,220,220;Wasnes-au-Bac,220,220;Wilmington-graffiti,220,220;alireza-2,171,220;art-crucifixions-200x0,169,220;b_a_014,220,220;bagdad_home1,177,220;bible-burn-1,220,220;bl6uqp10,220,220;breves51b99953814df_1-570863,220,220;buenos-aires-burning,220,220;couvent_Israel,220,220;demolition_geste_2,220,220;evt_zinder_2,220,220;haloed-orang-utans,220,220;image_large,220,220;joseph-colony-2,220,220;le-choeur-et-l-autel-de-la-chapelle_433765_510x255,220,220;les-tombes-eventrees-laissent-apparaitre-des-ossements_532561_510x255,220,220;merinab_-_Egypte_article_indignation_300911,220,220;paroisse_pa_04051105,220,220;photo2,220,220;photo3,220,220;photo_0,220,220;plaques-et-vases-ont-ete-volontairement-casses,220,220;pochette-damien-saez-bonne-taille-10879916ssvpu_1713,220,220;profanation_cimetiere,220,220;scandale-alimentaire,220,220;scubilion,220,220;st-george-go-church-tripoli1,220,220;statue,220,220;sterilet,220,220;t-shirt-arc-en-ciel-wallonie-jesus-marie-big,220,220;tag-copie,220,220;tagscathedrale070613,220,220;une-douzaine-de-steles-ont-ete-volontairement-deteriorees-et_923277_460x306,220,220;virgin-mary_2085222b,220,220;w460,220,220
notre livre d'or
Bienvenue
Welcome
Benvenuti
Bienvenidos
Bienvenue sur notre nouveau site web www.sit-france.org. N'hésitez pas à nous laisser un message sur notre livre d'or ou par à contact -at- sit-france.org . !!! URGENCE !!! MALAISIE FRANCE ÉGYPTE ! FRANCE ! Les Chrétiens d’Orient en danger Le 8 octobre 2013 Pétition Villages rasés, massacres collectifs, meurtres de religieux et de civils (femmes, enfants, vieillards), viols, enlèvements, persécutions à grande échelle, églises incendiées, monastères et écoles détruites, les Chrétiens d’Orient vivent aujourd’hui dans l’angoisse du lendemain, dans la peur et la souffrance quotidiennes. Une épuration religieuse massive et silencieuse est en cours en Egypte, en Irak, en Syrie et bientôt peut-être au Liban. Une stratégie de la terreur est déployée dans cette région du monde, elle vise à éliminer toute présence chrétienne, toute identité multiple, tout souvenir du christianisme et de son rôle historique dans la construction de ces peuples et de ces Etats. Elle vise à rendre cet espace géopolitique hostile et impénétrable à l’Occident. Et que font les diplomaties européennes ? Elles regardent ailleurs. Elles ne veulent pas entendre l’indicible ou voir l’impensable et se rendent coupables de complicité de crimes à grande échelle, qui prennent le caractère de crimes contre l’humanité. Elles parlent des droits de l’homme, de démocratie et dans le même temps, elles mènent des politiques qui sont dans les faits aveugles et sourdes à la souffrance humaine lorsqu’il s’agit de Chrétiens. Elles combattent à juste titre des régimes au nom des idéaux démocratiques et détournent le regard lorsque des alliés directs ou indirects massacrent uniquement en raison de la religion. En Egypte, pourquoi ne pas condamner les églises incendiées, les écoles brûlées, les exactions quotidiennes contre les Coptes exercées par les milices des Frères musulmans ? En Irak, combien d’écoles, d’églises détruites et de massacres impunis de Chrétiens sont intervenus par la suite dans l’indifférence de l’Occident ? Faut-il rester indifférents aux massacres de Syriens, uniquement parce qu’ils sont chrétiens, et à l’enlèvement des deux Evêques d’Alep et de prêtres, par les groupes islamistes ? En Terre Sainte, le nombre de Chrétiens ne cesse de diminuer. Au Liban, pays francophone, les Chrétiens deviendront bientôt une minorité ; leur situation instable et précaire conduit nombre d’entre eux à préférer l’exil aux incertitudes sécuritaires et aux pressions des islamistes radicaux. Nulle pression, nulle protestation ! Les puissances occidentales restent sourdes aux suppliques des responsables et des organisations représentatives, laïcs et religieux, qui tirent les sonnettes d’alarme et demandent une réaction de la France et de l’Europe. Pourquoi ? Ont-ils anticipé la disparition des Chrétiens en Orient ? Ont-ils fait le deuil d’une présence antérieure à l’implantation de l’Islam, d’un peuplement historiquement ouvert et bienveillant envers l’Occident ? Nous lançons un appel à la France, aux Français et à l’ensemble des nations européennes afin que la diplomatie prenne en compte l’existence de populations chrétiennes, de problématiques spécifiques, d’un Orient divers et agissent désormais pour faire respecter les droits des Chrétiens en Orient. C’est l’intérêt de la France, de l’Europe, et de la communauté internationale. Les Chrétiens d’Orient ont toujours représenté l’antidote de l’extrémisme ainsi qu’un vecteur de tolérance entre les communautés. Leur disparition aboutira à l’exacerbation de l’intolérance et de la violence aux portes de l’Europe. C’est aussi l’intérêt des populations de cette région du monde. Les Chrétiens d’Orient ont toujours vécu en harmonie avec les Musulmans et les Juifs et ils doivent pouvoir continuer à vivre de façon conviviale et paisible avec toutes les communautés, afin de sauvegarder un Orient multiculturel, qui porte un message universel de paix, de dialogue fécond des cultures et de vivre-ensemble. La France et l’Europe doivent évaluer leur politique dans cette région du monde et prendre en compte ses impacts et ses conséquences pour les populations chrétiennes concernées. Les gouvernements de ces pays, à l’instar de leurs oppositions, doivent désormais être comptables de la survie et de la sécurité des Chrétiens. La France comme l’Europe doivent lier leur aide et leur appui certes à la démocratie, aux droits des femmes mais aussi à la défense des communautés chrétiennes et à leur droit de vivre leur différence dans un espace qu’ils habitent depuis près de deux millénaires. Pour signer la pétition: cliquer ICI (source Chrétiens d'Orient en Danger) "Que les musulmans dénoncent les violences faites aux chrétiens" Le 1 octobre 2013 Appel de Anwar Ibrahim, leader musulman de Malaisie « Les musulmans doivent dénoncer les atrocités faites aux minorités chrétiennes et défier ces musulmans qui combattent les chrétiens », a déclaré Anwar Ibrahim, membre du parlement et leadermusulman du parti d’opposition Pakatan Rakyat (PKR), en Malaisie, lors de la table-ronde consacrée à la cohabitation entre chrétiens et musulmans, dans le cadre de la rencontre internationale « le courage de l’espérance », organisée à Rome par la communauté de Sant’Egidio, le 30 septembre. Selon le leader malaisien « le respect de la dignité humaine n’est pas la tolérance, mais connaître et apprécier les différences des autres groupes religieux ». « Le problème dans le monde arabe est politique et non religieux », a-t-il dit, et le défi est d’y dire que « sans liberté et respect la paix ne peut exister ». Anwar Ibrahim est un homme politique de Malaisie qui a joué un rôle important dans les associations musulmanes de jeunes fondées sur la non violence. Dans les années 90 il a été ministre de l’éducation et des finances et plusieurs fois parlementaire. Il a travaillé à l’UNESCO et au Fonds monétaire international. Depuis 2008 il est à la tête du parti d’opposition Pakatan Rakyat (PKR). Pour plus d’informations sur la rencontre, le matériel, textes, photos. Traduction d'Océane Le Gall (Source Zenit) Contre l’antichristianisme : Marche à Paris le dimanche 20 octobre ! Tawadros II invite les Occidentaux à « lire les faits objectivement » Le 19 août 2013 Nous suivons le développement des évènements malheureux que subit l’Église Copte sur la terre de notre pays l’Égypte, et nous continuons à soutenir la police égyptienne, les Forces armées et les autres organisations du peuple égyptien visant à lutter contre les groupes violents armés, le terrorisme chez nous et à l’étranger, les attaques contre des entités étatiques et les églises paisibles, le fait de terroriser les citoyens coptes et musulmans, et ce à l’encontre de la religion, de la morale et de l’humanité. Bien que nous appréciions leur position sincère et amicale et leur compréhension de l’heuristique, nous déplorons le fort sophisme médiatique qui prévaut au sein des pays Occidentaux et nous les invitons à lire les faits objectivement sans tenter d’établir une couverture internationale ou politique à ces groupes terroristes et sanglants et à tous ceux qui y appartiennent, car ils essaient de semer la dévastation et la destruction dans notre cher pays. Nous invoquons l’ensemble des médias et l’engagement mondial à fournir la véritable image de ce qui se passe en toute transparence, droiture et honnêteté. Nous reconnaissons toutes les victimes tombées en martyrs et nous souhaitons la guérison à chaque blessé. Nous adhérons entièrement à l’unité nationale solide et rejetons formellement toute tentative d’entrainer le pays dans une querelle sectaire. De surcroit, nous considérons toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures à l’Égypte comme inacceptable. De plus, lorsque la main du mal approche et brûle, tue et détruit, la main de Dieu, plus proche, protège, renforce et construit. Nous mettons notre foi dans l’aide divine par laquelle, l’Égypte et son peuple traverseront ces jours critiques de notre Histoire vers un avenir meilleur, un avenir illuminé par la justice, la paix et la démocratie que méritent les habitants de l’authentique vallée du Nil. Vive l’Égypte, libre et fière. Source : copte.fr 9 mois de christianophobie en France et en chiffres… Propos de Daniel Hamiche: " Je participai, ce midi, au déjeuner d’amitié française organisé au Palais de la Mutualité de Paris par l’ Alliance Générale contre le Racisme et pour le Respect de l’Identité Française et Chrétienne ( AGRIF ) fondée par Bernard Antony . On m’avait demandé, comme rédacteur en chef de ce ue, d’y prononcer quelques mots. Les voici…" Chers défenseurs de l’identité française et chrétienne, je voudrais, en quelques minutes, comme rédacteur du ue L’Observatoire de la Christianophobie, attirer votre attention sur l’ampleur des phénomènes de christianophobie dans notre pays, encore que ce ue “œcuménique” recense chaque jour et depuis le mois de mai 2010, les actes de christianophobie dans le monde entier. J’ai compilé, dans la nuit, les manifestations de christianophobie en France parmi les 1 243 articles publiés et lus 1,4 million de fois, entre le 1er janvier de cette année et le 30 septembre dernier, c’est-à-dire pendant les seuls 9 premiers mois de 2013 : ● Interruptions ou perturbations de Messes ou de cérémonies religieuses : 4 cas . ● Piratages informatiques de sites ou de ues chrétiens : 6 cas . ● Discriminations sociales ou professionnelles contre des chrétiens en raison de leur religion : 8 cas . ● Agressions contre des prêtres ou des religieux : 8 cas . ● Articles ou propos injurieux pour les chrétiens et la religion chrétienne dans les médias de la “bienpensance” : 11 cas . ● Tentatives d’incendies et incendies d’églises ou de lieux de culte chrétiens : 17 cas , quasiment deux par mois ! ● Profanations et actes de vandalisme de cimetières chrétiens : 25 cas , soit environ un tous les dix jours ! ● Profanations d’églises et actes de vandalisme contre et dans des lieux de culte chrétiens : 70 cas , un peu plus de deux par semaine ! ● Insultes publiques contre les chrétiens, blasphèmes publics contre le christianisme, vandalismes ou destructions de symboles ou d’objets chrétiens : 109 cas , environ un tous les deux jours ! Ces quelque 250 cas de manifestations publiques de christianophobie en France, autrement dit quasiment un cas par jour depuis le début de l’année et que j’ai signalés dans un article mis en ligne sur mon ue, ne sont que ceux que j’ai pu découvrir ou que, plus prosaïquement, j’ai eu le temps de traiter… Qu’on ne s’y trompe pas, les chiffres que je viens de vous signaler ne recouvrent pas la totalité des actes de christianophobie en France : ils ne sont que des prélèvements sur un phénomène plus ample, plus profond et en croissance constante. Chacun de ces cas, en soi intolérable, aurait pu donner lieu à une ferme dénonciation publique, voire à une action judiciaire. L’AGRIF est par vocation et statutairement fondée à dénoncer publiquement et à poursuivre pénalement ces innombrables attaques contre notre identité chrétienne, mais, pour cela, il lui en faut les moyens, il lui faut plus de “munitions” pour la bataille et plus d’hommes pour la mener. C’est l’appel que je lance en ce jour du trentième anniversaire de L’AGRIF, car en matière de christianophobie on ne doit rien lâcher, jamais, jamais, jamais… (source Christianophobie) Bienvenue · Welcome · Benvenuti · Bienvenidos
Les Trinitaires
SIT : Solidarité Internationale Trinitaire
Statuts de la SIT
L'Ordre de la Très Sainte Trinité (les Trinitaires) a créé en 1999 l'organe SIT : « Solidarité Internationale Trinitaire », et « SIT - France » en est la branche française. Les Trinitaires SIT : Solidarité Internationale Trinitaire Statuts de la SIT
Programme général de nos actions
Offrir des études à de jeunes chrétiens persécutés
Nos projets pour demain
Bilan des actions passées 2009-2011
Conférence Baltimore-Washington 2013
Conférence 1 : P. William Axe, O.SS.T
Conférence 3 : Halim M. Meawad, Cofondateur et directeur de Coptic Solidarity
Conférence 4 : P. Thierry Knecht, O.SS.T. Président du S.I.T. International
Conférence 5 : Tim Allen, NCR's senior correspondent
Conférence 6 : Elyse Bauer Anderson, Foreign Policy Director of Congressman Frank R. Wolf
Le SIT a cette triple mission d’ informer , de dénoncer et de soutenir . Informer les chrétiens libres car nous ne pouvons pas oublier ces frères des catacombes. Dénoncer auprès des autorités nationales comme internationales toute violation des articles 18 et 19 de la Déclaration universelle des Droits de l’homme. Soutenir par la prière et l’aide concrète. Programme général de nos actions Nos actions en cours Offrir des études à de jeunes chrétiens persécutés Nos projets pour demain Bilans des actions soutenues Bilan des actions passées 2009-2011 Nos conférences Conférence Baltimore-Washington 2013 Conférence 1 : P. William Axe, O.SS.T Conférence 3 : Halim M. Meawad, Cofondateur et directeur de Coptic Solidarity Conférence 4 : P. Thierry Knecht, O.SS.T. Président du S.I.T. International Conférence 5 : Tim Allen, NCR's senior correspondent Conférence 6 : Elyse Bauer Anderson, Foreign Policy Director of Congressman Frank R. Wolf
Livres
Vidéos
Liens
Sources de notre revue de presse
notes : vos livres, vos vidéos, vos liens
Nous indiquons ici nos livres, nos vidéos, nos liens. Vous pouvez également nous signaler les vôtres sur notre page- ci-après : vos livres, vos vidéos, vos liens. Livres Vidéos Liens Sources de notre revue de presse : vos livres, vos vidéos, vos liens
Dons par chèque bancaire - FRANCE
Dons par chèque bancaire - Québec
Dons en ligne
Nous te sommes fraternellement reconnaissant pour ta participation et ta solidarité. "Souvenez-vous de ceux qui souffrent pour la foi" (cf. He 13,3). Partagez notre mission de "redonner le sourire à ceux qui sont persécutés à cause de leur foi" et en donnant, allégez votre impôt sur le revenu : réduction pouvant aller jusqu’à 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Nous vous ferons parvenir un reçu fiscal pour votre don dans le mois suivant la réception de votre versement. Les dons ayant fait l’objet d’un reçu fiscal seront affectés aux activités laïques d’intérêt général de la Congrégation. SIT - France et SIT - Québec sont une seule entité mais pour vos dons. Il y a un compte SIT-France pour soutenir les projets des frères français pour les chrétiens persécutés et le SIT-Québec a son propre compte et soutien des projets différents. Dons par chèque bancaire - FRANCE Dons par chèque bancaire - Québec Dons en ligne
Les sources de notre revue de presse
Index mondial de la persécution
Afrique
Amériques
Asie
Europe
Océanie
Vous trouverez ici les articles que nous avons sélectionnés dans des journaux et sur internet, puis classés par continent. Les sources de notre revue de presse Index mondial de la persécution Afrique • Amériques • Asie Europe • Océanie Si vous désirez des articles plus anciens, vous pouvez consulter le suivant: http://pause .com/persecuted-christians/
Plan du site Revue de presse Afrique : •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •      (titres des images : précédent (clavier : flèche gauche) ; suivant (clavier : flèche droite))
» Plan du site » Revue de presse » Afrique : Républiqe Centrafricaine Index mondial de persécution: 17 (2015) - Ancienne position: 16 (2014) (source Portes Ouvertes) Informations pays Articles Vidéos APPARTENANCE RELIGIEUSE Chrétiens : 89,5 % Religions traditionnelles : 1 % Musulmans : 8,5 % Agnostiques/Athées : 1 % Catholiques : SUPERFICIE 623 000 km2 POPULATION 4 525 200 RÉFUGIÉS 239 309 DÉPLACÉS 206 000 (Source: AED - 2014) L’article 8 de l’ancienne Constitution du 27 décembre 1994 garantissait la liberté de conscience, de réunion et le libre exercice des cultes.Ce droit a été suspendu peu après la violente prise de pouvoir par la coalition rebelle de la Séléka en mars 2013 (voir « Formation de la Séléka » ci-dessous). Cependant, la Constitution a été remplacée le 23 juillet 2013 par la « Charte constitutionnelle de transition », promulguée par le Conseil National de Transition[1].Cette loi, qui fonctionne comme une Constitution provisoire, garantit la liberté de religion à l’article 11 (qui reproduit l’ensemble du texte de l’article 8 de la Constitution précédente). Il est interdit aux partis politiques d’adhérer formellement à une religion spécifique et toutes les formes de fondamentalisme religieux et d’intolérance sont interdites. Tous les groupes religieux doivent être officiellement enregistrés. Il y a un conseiller présidentiel en matière religieuse au sein du gouvernement.Toutes les confessions religieuses ont le droit de diffuser une émission hebdomadaire à la radio d’État et d’exploiter leurs propres stations de radio.Radio Notre-Dame, une station de radio catholique basée à Bangui, et Radio Nehemie, qui est protestante, sont les principales radios religieuses. Certaines autres stations de radio catholiques ont arrêté leurs émissions suite aux actions violentes des rebelles de la Séléka dans les villes où elles travaillaient. Ce fut le cas de Radio Siriri, à Bouar, et de Radio Maria Centrafrique, à Bossangoa. Malgré la situation d’instabilité, Radio Maria a réussi à s’arranger pour commencer à radiodiffuser à Bangui vers la fin de 2013. L’enseignement religieux n’est pas obligatoire, mais il est disponible dans la plupart des écoles. L’Église catholique dispose d’un réseau d’écoles dans les neuf diocèses du pays. L’Église catholique gère des écoles sous la coordination du bureau de l’ECAC (Enseignement catholique associé de Centrafrique) avec un mémorandum d’accord signé avec le Ministère de l’éducation. Parmi ses 60.000 élèves, il y a un nombre relativement faible de protestants et de musulmans. Les principales fêtes religieuses, tant chrétiennes que musulmanes, sont des jours fériés. En avril 2013, le gouvernement dirigé par la Séléka a ajouté la fête de la naissance du Prophète Mahomet. Formation de la Séléka La « Séléka », ce qui signifie « coalition » en langue sango, est une alliance de groupes de milices rebelles. Formée en septembre 2012 par quatre groupes de rebelles qui avaient signé différents accords de paix avec le régime précédent, ses combattants n’ont jamais été démobilisés.[2]Le groupe était initialement dirigé par Michel Djotodia, que l’alliance a ensuite installécomme Président de la République. La plupart de ses combattants sont des musulmans issus de groupes ethniques du nord, principalement Gula et Runga, qui se sentaient marginalisés depuis des décennies par les précédents régimes politiques. Ils ont été rejoints par des milliers de mercenaires étrangers du Tchad et du Soudan (Darfour). La Séléka, qui, bien que composée principalement de musulmans, ne constitue pas un groupe ouvertement religieux, a entrepris des actions violentes depuis sa formation, en particulier contre les chrétiens et propriétés chrétiennes (y compris les églises), ainsi que contre les partisans de l’ancien Président, François Bozizé. Violence et persécution Peu de temps après la formation de la Séléka, un modèle de banalisation de la destruction gratuite des biens appartenant aux chrétiens ou aux animistes s’est rapidement développé, dans de nombreux cas avec la collaboration des voisins musulmans de ces derniers et des bergers nomades peuls musulmans. Ces attaques contre les chrétiens et institutions de l’Église ont commencé en décembre 2012. La Séléka a commencé son offensive dans le nord-est du pays, et occupé les villes les unes après les autres, avant l’assaut de la capitale, Bangui, en mars 2013. Le 6 janvier 2013, au cours de l’assaut de Bambari, des dizaines de miliciens de la Séléka ont pillé et endommagé la cathédrale, un bon nombre de communautés religieuses, la radio diocésaine « Be Oko » et la résidence épiscopale. Mgr Edouard Mathos, évêque de Bambari, a été frappé à plusieurs reprises et a subi de graves blessures à la tête. Le 16 janvier 2013,la Séléka a pillé et détruit une partie des locaux du siège diocésain, y compris la résidence épiscopale. Quelques jours plus tard, l’évêque a dû organiser l’évacuation d’une communauté de religieuses rwandaises à Mbrès, car les sœurs avaient reçu un certain nombre de menaces. Bangassou est tombé aux mains de la Séléka le 11 mars 2013. Plusieurs locaux diocésains catholiques ont été pillés, comme par exemple le garage, l’entrepôt, un dispensaire et une maternité.La résidence des Pères du Saint-Esprit, la communauté des sœurs franciscaines, la maison des travailleurs humanitaires, le petit séminaire et l’école de l’ECAC ont également été saccagés. Les 39 véhicules du diocèse ont tous été volésou détruits. En mars 2013, un accord de paix qui avait été signé le mois précédent a été rompu.Après des jours de combats, le 24 mars, la Séléka a occupé Bangui, forçant le Président François Bozizé à fuir le pays. La Séléka a installé au pouvoir Michel Djotodia en tant que premier président musulman de la République centrafricaine. Le jour même où la Séléka a accompli son coup d’État, ses miliciens ont pris d’assaut la cathédrale de l’Immaculée Conception pendant la messe du dimanche des Rameaux, et tiré des coups de feu au plafond en exigeant des fidèles effrayés qu’ils remettent les clés de toutes leurs motos et autres véhicules garés à l’extérieur. Ils ont également envahi le presbytère voisin, tiré des coups de feu à l’intérieur de la maison et pillé les chambres des prêtres. Ils sont revenus à neuf reprises au cours des jours qui ont suivi et ont continué à piller d’autres lieux tels que la maison d’hôtes de l’église et la communauté des Sœurs Missionnaires du Saint Esprit. La plupart des institutions chrétiennes de Bimbo, une ville de la périphérie de Bangui, ont été attaquées :la paroisse Saint Antoine de Padoue, les Sœurs dominicaines, les Sœurs de Saint Paul de Chartres, l’Institut religieux « Apôtres de Jésus Crucifié » et le grand séminaire Saint Marc. Dans le quartier de Damala, la Séléka a assassiné 17 personnes dans la nuit du 27 mars.Ce jour-là, quelques combattants de la Sélékaont fait irruption dans la communauté des Salésiens de Don Bosco et, après avoir fouillé leurs chambres, ont intimidé les prêtres en tirant des coups de feu à bout portant. L’un des prêtres a subi de graves blessures au tympan.Un autre prêtre de la paroisse Sainte-Anne a été poignardé à la main et aux cuisses parce qu’il avait affronté les rebelles qui pillaient la maison paroissiale. La communauté protestante a également subi plusieurs attaques. Le 13 avril, un véhicule militaire transportant des combattants de la Séléka a écrasé un cortège funèbre sur le pont Ngaragba, à proximité du quartier Ouango, à la périphérie de Bangui, alors que le cortège transportait un corps vers un cimetière voisin. Certains membres du cortège ont réagi en lançant des pierres sur le véhicule. Les miliciens ont demandé des renforts ; de nouveaux véhicules transportant des hommes armés sont arrivés et ont ouvert le feu sur la foule, tuant 18 personnes. Un pasteur qui s’approchait des miliciens de la Séléka en brandissant une Bible et en appelant au calme a été abattu à bout portant.[3] Le lendemain, lors d’une opération de désarmement dans le quartier de Boy-Rabe, une roquette tirée par la Séléka a atterri dans une église évangélique pendant un service religieux. Trois personnes sont mortes et 13 ont été grièvement blessées, dont plusieurs enfants. Le 18 avril,la Séléka a pillé le petit séminaire Saint Jean du diocèse de Bossangoa. Les prêtres travaillant au séminaire ont reçu des menaces de mort, et ont été forcés de transporter certains des objets pillés vers la base militaire des rebelles .Les autres diocèses catholiques de la République centrafricaine, comme Alindao, Bouar, Berberati et M’Baiki, ont également subi des attaques similaires. Les 21 et 22 avril, laSéléka a attaqué la ville de Ouango, et après avoir incendié 900 maisons, a pillé la maison paroissiale et la communauté des sœurs et profané l’église.[4] Le 2 juin, une poignée de miliciens a interrompu la célébration de l’Eucharistie dans la paroisse de Notre-Dame d’Afrique, à Bangui, menacé la Congrégation avec des armes, et crié que certains des fidèles avaient des dettes envers eux. Seule l’intervention opportune d’une patrouille de la FOMAC (la force d’intervention multinationale) a empêché que cet incident ne dégénère en un bain de sang. Deux jours plus tard, Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, a écrit une lettre ouverte de protestation au Président Djotodia, et a ordonné aux prêtres de Bangui de la lire à l’occasion de toutes les messes dominicales. Le 16 septembre 2013, le Père Aurelio Gazzera, un carme italien travaillant pour le diocèse de Bouar, a reçu une gifle et des menaces de mort d’un colonel de la Séléka quand le prêtre est venu à la base militaire de Bazoum pour exiger la libération d’un jeune homme qui avait été arbitrairement arrêté et torturé.[5] Les miliciens de la Séléka avaient exigé une rançon de 150.000 francs CFA (environ 230 euros) aux parents du jeune homme. Quelques jours plus tôt, la Séléka aurait incendié plus de 1.000 immeubles résidentiels à Bohong, un village situé à quelques kilomètres de Bazoum. Au cours de ce raid, la Séléka a allumé des incendies criminels contre cinq églises (quatre temples protestants et une église catholique), et profané la chapelle d’une communauté de moniales. Le 28 septembre 2013, des miliciens armés de la Séléka ont ligoté et bâillonné le Père Benjamin Gusmeroli, un missionnaire italien, et le diacre Martial Menguedans leur mission Notre-Dame de Fatima, à Bouar. Pendant le raid, les prêtres ont reçu des menaces de mort et la plupart de leurs biens ont été saisis.[6] Soumis à une forte pression internationale, le Président Djotodia a pris des mesures pour rétablir l’ordre en septembre et octobre 2013, et est allé jusqu’à déclarer la dissolution officielle de la Séléka.Compte tenu des violences continues dans tout le pays, Djotodiaa finalement été pressé de démissionner par les dirigeants régionaux, et a renoncé à ses fonctions le 10 janvier 2014. Appréciation de ces événements La nonciature apostolique à Bangui a estimé que des biens d’une valeur de 6 millions de dollars américains avaient été pillés dans les institutions catholiques entre décembre 2012 et septembre 2013. La Conférence épiscopale centrafricaine a logiquement dénoncé ces attaques et les nombreux abus perpétrés à l’encontre de la population civile.À la fin de son Assemblée plénière, qui a eu lieu les 12 et 13 juin 2013 à Bimbo,les 10 évêques catholiques ont publié un message qui a été lu dans toutes les églises le dimanche 23 juin.Le message contenait une exhortation à tous les fidèles à « être forts dans la foi ».« Nous n’avons jamais rien vu de tel dans notre pays » déclarait le message.« Jamais, à aucun moment, nous n’avons connu un conflit d’une telle gravité, jamais un soulèvement politico-militaire ne s’est propagé avec une telle violence sur notre territoire. » Comme ils réfléchissaient au caractère systématique des attaques perpétrées contre les chrétiens et les institutions de l’Église, les évêques se sont demandé si les nouvelles autorités pouvaient éventuellement avoir « un agenda caché » pour le pays.[7] Efforts de médiation Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui et Président de la Conférence des évêques catholiques de République centrafricaine, a joué un rôle prépondérant dans le travail de défense et de médiation. Son travail de médiation a atteint son paroxysme le 28 août 2013,quand des milliers de personnes ont occupé la piste de l’aéroport international de Bangui pour protester contre les raids de laSéléka dans leurs quartiers.Après son intervention, un comité de manifestants a rencontré le Président Djotodia, et ce dernier a pris des mesures pour faire cesser la violence. Cette tendance à la médiation de chefs religieux a commencé en décembre 2012 quand MgrNzapalainga a lancé un groupe interreligieux pour la paix avec l’imam Oumar KobineLayama, Président de la communauté islamique, et le Révérend Nicolas Guerekoyame, Président de l’Alliance des évangéliques en Centrafrique. Depuis lors, ces trois hauts dirigeants religieux ont effectué plusieurs missions de bonne volonté dans certaines zones du pays frappées par la crise, organisant des rencontres pour la paix et le dialogue et des séances de formation conjointe à la médiation pour les religieux des trois principales confessions. Ils ont également envoyé une délégation dans le cadre d’une mission de défense de la société civile les 24 et 25 septembre 2013 à New York, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU. Dans de nombreux cas, ces interventions conjointes ont réussi à apaiser des situations très tendues, comme ce fut le cas en septembre 2013 lors d’affrontements armés entre la Séléka et les groupes de « légitime défense » à Bossangoa et dans les villages voisins, qui ont causé des centaines de victimes des deux côtés.Au cours de violents affrontements à Bossangoa, on a signalé des attaques de représailles contre les musulmans, y compris des cas de musulmans brûlés vifs chez eux. Des affrontements violents entre chrétiens et musulmans ont également eu lieu à Bangassou au début d’octobre 2013, mais ils ne se sont pas propagés, grâce à l’intervention rapide et opportunede la FOMAC. Mgr Nzapalainga, le Révérend Nicolas Guerekoyame et l’imam Kobine Layama ont tenté de servir de médiateurs à Bangassou au cours de ces affrontements entre chrétiens et musulmans.Il y a eu des moments de forte tension, et l’imam Kobine Layamaa échappé de justesse à un lynchage par une foule en colère.L’évêque catholique local, MgrJuan José Aguirre, est intervenu rapidement et a réussi à lui sauver la vie. Selon certains rapports, l’initiative aurait été contestée par des officiels de haut rang de la Séléka. Le 5 août 2013, l’imam Oumar KobineLayamaa été convoqué par le général Noureddine Adam (considéré comme le numéro deux de la coalition et le Ministre de la sécurité), et a été réprimandé pour sa trop grande proximité avec les leaders chrétiens.[8] Le lendemain, le Révérend Nicolas Guerekoyame a été arrêté et emmené à l’Office central de répression du banditisme, un centre de détention dans le centre de Bangui. Mgr Nzapalainga s’est rapidement manifesté, demandant à voir le Révérend Guerekoyame, et a déclaré qu’il ne partirait pas avant sa libération, laquelle a eu lieu quelques heures plus tard.[9] Afin de signifier que la collaboration interreligieuse réussissait de plus en plus, le 24 octobre 2013 des chefs religieux chrétiens et musulmans ont été nommés membres d’une Commission nationale Dialogue et Réconciliation ayant un mandat de médiation dans les conflits à l’échelle du pays.[10] Démission de la Séléka et continuation de la violence La fin « officielle » du régime Sélékaa été marquée par la démission de son chef, Michel Djotodia, en janvier 2014. Cependant, malgré cette dissolution officielle, ses membres ont continué à commettre des crimes tels que pillages, viols et meurtres. Au moment de la rédaction du présent rapport, ils contrôlent encore de grandes parties du nord de la République centrafricaine, ainsi que certaines zones centrales. Ses membres sont encore impliqués dans des combats avec les membres de la milice anti-balaka majoritairement chrétiens. Attaques des anti-balaka contre les communautés musulmanes Dans les semaines qui ont précédé la démission de Michel Djotodia, on estime que les miliciens anti-balaka ont été responsables d’une attaque « de représailles » sauvage du groupe ethnique peul àBoali, à environ 95km de la capitale Bangui.Les membres de l’ethnie peule, majoritairement musulmans, ont été accusés,par la Séléka, d’avoir collaboré à plusieurs assauts de maisons de chrétiens et d’animistes. La BBC et d’autres sources d’information ont décrit les anti-balaka comme une « milice chrétienne » et ont parlé de « violence sectaire ».Mais une déclaration de la Conférence épiscopale de janvier 2014 a rejeté cette accusation : « Nous n’acceptons pas les généralisations qui présentent les anti-balaka comme une milice chrétienne…, nous répétons que tous les anti-balakane sont pas chrétiens et que tous les chrétiens ne sont pas des anti-balaka. C’est la même chose que pour l’ex-Séléka et les musulmans.La formulation inexacte qui assimile les anti-balakaà une milice chrétienne doit être corrigée. Cette généralisation… amène les gens à attribuer un caractère sectaire à une crise qui est avant tout politique et militaire. » La démission de Michel Djotodia en janvier 2014 a été marquée, à l’échelle nationale, par l’augmentation des attaques des milices « anti-balaka »à l’encontre des musulmans. À Bangui, des quartiers entiers ont été vidés de leur population musulmane dont la présence a presque été effacée de la ville. Dans certains quartiers de Bangui, des assassinats de musulmans ont été commis en plein jour par des miliciens anti-balaka ainsi que par des civils non musulmans, et leurs biens ont été pillés ou détruits. Amnesty International et Human Rights Watch ont enregistré les témoignages d’attaques à grande échelle contre des civils musulmans. La plus meurtrière des attaques documentées par Amnesty a eu lieu le 18 janvier 2014 à Bossemptele, où au moins 100 musulmans ont été tués. Parmi les morts, il y avait des femmes et des personnes âgées. Tout au long du mois de janvier et pendant la première semaine de février, des milliers de familles des villes à forte population musulmane – Bossangoa, Bozoum, Bouca, Yaloké, Mbaiki, Bossembélé et d’autres – ont fui ces attaques.Yaloké, uncentre important du négoce de l’or, avait avant le conflit une population musulmane estimée à 30.000 personnes ainsi que huit mosquées. Quand Human Rights Watch a visité la ville au début de février 2014, il restait moins de 500 musulmans et une seule mosquée.[11] Résumé et situation actuelle Selon BBC News, le conflit a déplacé environ 25 %des 4,6 millions de Centrafricains, et l’Union africaine, la France et l’Union européenne ont environ 7.000 soldats impliqués dans la résolution du conflit.[12] L’actuel Premier Ministre centrafricain, Andre Nzapayeke, a déclaré que la Sélékaétait en train de créer une armée et une police parallèles. Il a ajouté: « Ces actes ne sont rien d’autre qu’une tentative de division du pays.[13] »L’ONU s’est engagée à envoyer quelque 12.000 soldats de la paix en République centrafricaine en raison de craintes de génocide. Chrétiens et musulmans réunis pour la paix Janvier 2014 : Kobine Layama, imam musulman et Président de la communauté islamique de la République centrafricaine, ainsi que Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque catholique, et Nicolas Guerekoyame, pasteur protestant, ont créé un groupe interreligieux pour la paix. À l’époque où la moitié du pays était occupée par les rebelles de la Séléka, les trois hommes ont effectué des missions de paix et de médiation entre les parties, à l’intérieur du pays, afin d’empêcher que les affrontements ne se transforment en une guerre ouverte. Quand les rebelles de la Séléka ont occupé la capitale, Bangui, et ont pris le pouvoir, l’imam Layama s’est lui-même retrouvé dans une situation personnelle difficile : beaucoup de musulmans centrafricains ont considéré cela comme un signe que le moment était venu pour eux de prendre le pouvoir, et à maints endroits les rebelles de la Séléka et les musulmans ont ouvertement collaboré. Kobine Layama est un musulman pieux qui est convaincu que les musulmans et les chrétiens doivent vivre en paix et dans un respect mutuel. Pour les rebelles de la Séléka, il est devenu embarrassant parce qu’il prêchait : « Ce que vous faites – voler, tuer, violer des femmes et terroriser les gens – est contraire à ce que Dieu nous commande de faire dans le Coran. » Quand la violence a fait rage à Bangui, le 5 décembre 2013, et a causé la mort de 500 personnes en trois jours, Kobine a cherché refuge avec son ami, Mgr Nzapalainga. Il savait que sa vie était menacée par les extrémistes des deux côtés. Depuis lors, il a inlassablement appelé au calme et à la réconciliation. La nature du conflit centrafricain n’est pas religieuse, mais sociale et politique. La violence et la vengeance sont fomentées par ceux qui veulent voir se déclencher les hostilités entre chrétiens et musulmans ; cela met maintes et maintes fois les citoyens dans des situations dangereuses. C’est en prenant de grands risques pour eux-mêmes que l’imam, l’archevêque et le pasteur appellent courageusement et sans relâche à la paix. [1] http://www.lanouvellecentrafrique.info/le-texte-integral-de-la-charte-de-la-transition-en -centrafrique-valant-texte-constitutionnel/ [2]La Séléka a été formée par les groupes suivants :l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), la Convention patriotique du salut du Kodro (CPSK) et le Front démocratique du peuple Centrafricain (FDPC). [3] http://www.hrw.org/reports/2013/09/18/i-can-still-smell-dead-0 [4] Entretien de l’auteur avec l’évêque de Bangassou. [5] http://www.rjdh-rca.net/actulites/droit-de-l-homme-et-justice/bozoum-un-religieux-gifle -et-menace-a-mort-par-un-officier-de-l-ex-seleka.html [6] http://www.fides.org/es/news/36124-AFRICA_REP_CENTROAFRICANA_La_mision_de_Nuestra_Senora_de_Fatima_en_ Bouar_saqueada#.Um95LVOt3XA [7] http://www.cecarca.org/topic/message-au-peuple-de-centrafrique.pdf [8]Entretien de l’auteur avec l’imamKobineLayama [9]Entretien de l’auteur avec Mgr Dieudonné Nzapalainga [10] http://centrafrique-presse.over-blog.com/2013/10/rca-autorit%C3%A9s-et-chefs-religieux-tentent-d-apaiser-les-tensions.html [11] The Guardian online, mercredi 12 février 2014 ( http://www.theguardian.com ) [12] http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-27485051 [13] http://www.lanouvellecentrafrique.info/centrafrique-la-seleka-installe-son-armee-autonome-a-bambari/ (Source AED - 2014) • Eglises détruites et pasteur tué à Bangui • Une église saccagée à Kaga-Bandoro par des ex Seleka • Des musulmans de l’ex Seleka attaquent un village chrétien • 27 serviteurs de Dieu victimes de la Séléka • Ndomété au moins 32 morts, situation sécuritaire toujours très volatile • préoccupation du pape François • les chrétiens encore visés • Enlèvement d’une coopérante française et d’un religieux spiritain à Bangui • Menaces de mort contre l’Archevêque de Bangui, bienfaiteur des évacués • Libération d'un prêtre polonais enlevé en octobre • Contacts avec les ravisseurs du missionnaire polonais enlevé • Un prêtre polonais enlevé • Deux pasteurs assassinés par des islamistes • Encerclement de la Cathédrale de Bambari de la part des rebelles • Témoignage de l’Archevêque de Bangui après l’assaut contre la Paroisse Notre-Dame de Fatima dans le cadre duquel est mort un prêtre • Tuerie dans une église de Bangui • Les vies brisées des femmes de Sibut • Lieux de culte chrétiens détruits à Mala • Un prêtre tué • Un évêque et trois prêtres catholiques enlevés puis relâchés • Incendie criminel d’une église évangélique à Bangui • Témoignage de la Fondation de Droit pontifical Aide à l’Eglise en Détresse à propos de la situation sur place • Un pasteur et son fils assassinés par la Seleka • Chaos en Centrafrique et menaces contre les chrétiens à Bangui • La Séléka entrave les déplacements d’un évêque • les responsables d’Eglise lancent un cri d’alarme • Coups de feu contre la voiture d’un missionnaire – Témoignage de la victime • Mise à sac de la mission Notre-Dame de Fatima de Bouar • Chrétiens massacrés, soldats français l’arme au pied ! • Nouveaux témoignages de l’acharnement contre les chrétiens, par ailleurs engagés en faveur de la réconciliation • Nouvelle profanation d’une église – prêtres et religieuses contraints à la fuite • Massacres et réfugiés par centaines dans le diocèse de Bouar • Pasteur arrêté, inquiétude des chrétiens • « L’opinion publique mondiale ne s’intéresse qu’au massacre des éléphants » • Une église attaquée à la roquette : sept morts • Une radio chrétienne saccagée en Centrafrique et empêchée d’émettre • L’Evêque de Bangassou estime être « la première des personnes à frapper sur la liste des rebelles » Pas de vidéo dans l'immédiat